Ce matin, je me sens un peu plus serein.

    Je n’ai pas osé sortir cette semaine, mais une dame a sonné à ma porte il y a deux jours. Une dame rousse avec un accent polonais qui était un peu perdue, à la recherche de quelqu’un, dans mon immeuble. Hélas, je n’ai pas pu l’aider, mais j’ai fait ce que j’ai pu.

    Elle était transparente aussi. Mais on aurait dit qu’elle l’était un peu moins que les autres. Sur le coup, je me suis dit que peut-être mon problème était en train de se dissiper, d’autant qu’en regardant les enfants jouer dans la cour de l’immeuble, je ne les ai pas trouvés aussi transparents que cela.

    Mais les adultes, si. La plupart d’entre eux sont vraiment très transparents… Je vois tout à travers eux.

    Il est encore tôt aujourd’hui, mais je vais probablement sortir un peu, pour profiter de ce soleil estival que je n’ose plus affronter, depuis quelques temps… comme si j’avais peu que ses rayons transpercent les gens que je vois, et qui semblent si fragiles, si minces, si ténus…

    Mais il faut que je sorte, je ne peux pas rester plus longtemps enfermé à me demander ce qu’il se passe. Et peut-être voir un spécialiste ? Mais existe-t-il seulement un spécialiste de mon problème quelque part ?